Catastrophe naturelle : Tsunami en Indonésie.

© AFP 2018 Jorge Silva

 

Le samedi 22 décembre 2018, un tsunami s’est abattu sur les côtes indonésiennes causant la mort de plus de 400 personnes et blessant plus de 1400 habitants.

Origine de la Catastrophe.

Ce tsunami est survenu suite à l’éruption du volcan Anak Krakatoa. En effet, lors de son entrée en éruption le volcan provoque une onde de choc et un glissement de terrain sous-marin provoquant une montée des eaux formant de gigantesques vagues qui ont ravagé les côtes indonésiennes qui entouraient l’Anak Krakatoa.  

Les tsunamis arrivant généralement à la suite de tremblement de terre que l’Indonésie est capable de prédire, ce tsunami n’a pas pu être anticipé, n’ayant pas la technologie nécessaire pour prévoir ce genre de catastrophes naturelles.

Conséquences du Tsunami.

Le bilan humain de l’accident s’élève à plus de 420 morts et 150 personnes disparues ainsi que plus de 1400 blessés. Des milliers d’individus sont déplacés.

« Les travailleurs humanitaires présents sur place mettent en garde contre les risques d’une crise sanitaire, qui pourrait coûter la vie à un plus grand nombre de personnes. », nous informent Le Monde.

« De nombreux enfants sont malades, ils ont de la fièvre, mal à la tête et n’ont pas assez d’eau », explique un médecin de l’ONG Aksi Cepat Tanggap.

Cette catastrophe est inédite en Indonésie, il est donc difficile d’imaginer un modèle de réponse approprié à ce genre de désastre afin d’éviter des conséquences aussi dramatiques.

Inès M’Dallel

Leave a comment