Le « Camp Fire » maîtrisé, c’est l’heure du bilan.

© AFP 2018 Mark Ralston

Le 8 novembre 2018, un incendie ravageant 60 000 hectares s’est déclenché au nord de la Californie.

Causant la mort de 85 personnes d’après un bilan officiel, de 49 personnes sont encore portées disparues, cet incendie est considéré comme étant le plus meurtrier dans l’histoire de la Californie. Il a détruit 14 000 habitations, 530 commerces et d’autres bâtiments.

Impact Économique.

Toutes ces pertes ont un impact énorme sur l’économie de la Californie, en effet Joachim Wenning, le patron de Munich Re, a déclaré que des cabinets d’experts évaluent le coût des dégâts pour les assureurs à la hauteur de 10 à 15 milliards d’USD ce qui équivaut à 8,85 à 13,3 milliards d’euros.

On peut également imaginer que suite à cet incendie de nombreuses personnes quitteront la région touchée par l’incendie, ce qui nuira à l’économie locale.

Impact Climatique. 

 Cet incendie en Californie n’est qu’un rappel des effets du changement climatique, effectivement, il a été causé par la sécheresse de la Californie mélangée au vent. Les pluies se font de plus en plus rare dans cet État tandis que les températures augmentent un peu plus chaque année. D’après l’Agence Nationale de protection de l’environnement, les températures de jour en été sont désormais supérieures d’au moins trois degré à ce qu’elles étaient il y a un siècle en Californie du Sud.  

Inès M’Dallel.

Leave a comment